Et l’on ose parler d’amour…

15 09 2010

A bien y réfléchir, l’amour n’est qu’une vue de l’esprit. Plus grave encore est le fait qu’il n’est, finalement, que l’une des manifestations de l’égoïsme des hommes … et des femmes aussi, bien sûr.

Aimer sans le faire savoir et sans rien attendre de celui ou de celle que l’on aime ne viendrait à l’esprit de personne.

Aimer c’est, bien souvent, attendre en retour d’être aimé soi-même, d’être le point focal de toutes les attentions, de susciter toutes sortes de sentiments destinés à apaiser notre égo, sans que l’on ne se soucie de celui de l’autre.

Aimer est donc éminemment égoïste lorsque l’on y pense.

Se relever de la douleur provoquée par la perte d’un père, d’une mère ou d’un enfant, retrouver le sourire après cela et voir la vie reprendre son cours dérisoire et léger est la preuve ultime que l’amour n’est qu’une construction de l’esprit, le produit d’une démarche intellectuelle rationnelle et intéressée du fait même de la nature humaine, égoïste par essence.

Aimer…la belle affaire.

 

 

 

 


Actions

Informations



5 réponses à “Et l’on ose parler d’amour…”

  1. 16 09 2010
    rouxxavier (12:12:23) :

    aimer, la belle affaire………….
    mais que signifie le verbe aimer, je crois que sans parler d’égoisme chacun pourra y apporter sa propre définition, et aimer ne serait-ce pas deux définitions semblables qui se rapprochent ?

  2. 22 09 2010
    eva baila (08:23:12) :

    ça, c’est la définition rationnelle…
    il y a des êtres qui meurent d’aimer ou de ne plus être aimé, ou de la perte d’un être chéri… parce que la vie sans l’être aimé devient alors insupportable, inutile, sans raison d’être poursuivie.
    (Jeanne Hébuterne, compagne de Modigliani s’est défenestrée quelques jours après la mort de Modi… Pourtant elle avait une petite fille du peintre, et elle était enceinte de 7mois). Ce n’est pas de l’amour ça ? Ce n’est pas du désespoir d’amour ? C’est cela l’ego ? Quand la vie sans l’autre est une telle blessure ouverte qu’on ne peut rien envisager d’autre que sa propre mort, tu appelles cela « une vue de l’esprit » ?

  3. 22 09 2010
    jaouad (09:01:04) :

    L’amour dont tu parles, Eva, est celui dont on rêve bien évidemment … mais il est malheureusement si rare. Il est même à la limite du mythe. Plus communément, malheureusement, l’amour n’est que calcul. Il faut bien l’avouer, non?

  4. 22 09 2010
    eva baila (15:51:04) :

    L’amour dont je parles Jaouad, est le seul (le reste, c’est de l’amitié, du compagnonage, de l’association d’intérêts etc…) l’amour dont je parle n’est pas celui dont on rêve, mais celui qu’il faut redouter : celui qui brûle, celui qui crée une dépendance terrifiante (comme une drogue)… celui qui emplit le corps comme l’esprit, sans jamais laisser de répit… celui qui transporte à mille miles de tout lieu habité, celui qui rend fou, celui qui empêche tout calcul.
    Il n’est pas si rare que ça, simplement il est souvent à sens unique !..
    Il n’est pas si rare que ça, et il frappe n’importe qui (même celui qui s’en méfie) et à n’importe quel âge…

  5. 6 10 2010
    eva baila (09:16:59) :

    Bonjour Jaouad,
    J’ai voulu tester ce que tu disais dans ce billet… Sur la page dont voici le lien :

    http://eva.baila.over-blog.com/article-sappho-et-phaon-58139716.html

    j’ai eu 6 com (dont 2 com de la même personne).
    Sur les 150 personnes (environ) qui viennent sur mon blog chaque jour, 120 environ y viennent par hasard (recherche de mots ou d’articles) une dizaine sont des habitués. Sur les 4 com, une seule personne semble avoir goûté pleinement le sens des mots, et 2 ou 3 la beauté du portrait… Admettons que sur les quelques 25 personnes qui sont venues, 5 ou 6 aient partagé l’émotion mais n’aient pas su l’exprimer, il reste quand même une bonne vingtaine pour qui « amour » ne signifie rien…
    Tu dois avoir raison sur toute la ligne…

Laisser un commentaire




Communication NonViolente -... |
ma vision des choses!!! |
µTime |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | robert robertson
| Le VP Marie-Victorin
| TISSIRA-ALGER POUR LA COMMU...